Lola Amozigh, Ostéopathe D.O.F.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
L’ostéopathie pour les nourrissons

 

Lors de l’accouchement, l’enfant subit de fortes contraintes qui altèrent parfois la mobilité des os du crâne ou des tissus qui composent son organisme. Une intervention ostéopathique permettra de prévenir ou de soigner différents symptômes fréquents chez les nourrissons.

 

Quand consulter : En cas de plagiocéphalie (déformation du crâne), colique, régurgitation, nervosité, apathie, trouble du sommeil, pleurs importants, difficulté à tourner la tête, affection ORL, difficulté à s’alimenter, etc.

L’ostéopathie pour l’enfant / adolescent

 

Une prise en charge ostéopathique peut contribuer au plein épanouissement physique et psychique de l’enfant et de l’adolescent. Spécialiste du corps humain et de sa mobilité, l’ostéopathe intervient dès la naissance jusqu’à l’âge adulte pour maintenir un bon état de santé et contribuer à une croissance harmonieuse.

 

Quand consulter : douleur, traumatisme sportif, trouble de la croissance (scoliose, épiphysite de croissance telle que les maladies de Scheuermann, Sever ou Osgood Schlatter) troubles ORL ou digestifs, stress, troubles de l’apprentissage, hyperactivité, etc.

L’ostéopathie pour l’adulte

 

Les stress de la vie courante, tels que des traumatismes, des faux mouvements, des situations causant de l’anxiété, des opérations chirurgicales ou des affections médicales sont susceptible de causer des déséquilibres dans la mobilité des articulations et des tissus qui composent le corps. Ainsi, une prise en charge ostéopathique pourra accompagner l’adulte pour améliorer son état de santé en restaurant ses mobilités, que ce soit pour des symptômes dits fonctionnels ou en complément de la médecine dans le cadre d’une pathologie avérée.

 

Quand consulter : douleur lombaire, dorsale ou cervicale, séquelle de traumatisme, entorse, tendinite, douleur neurologique (sciatique, névralgie cervico-brachiale, etc.), maux de tête, vertiges, stress et anxiété, fatigue et troubles du sommeil, troubles digestifs (douleurs abdominales, tendances à la constipation ou à la diarrhée, ballonnements, etc.), affections ORL chroniques (otites, sinusites, etc.), troubles génitaux et urinaires (infections à répétition, règles irrégulières ou douloureuses, incontinences, etc.).